Au bout de l'exil, Tome 1

La grande illusion

Au bout de l'exil, Tome 1
  • Éditeur québécois

Les secrets de famille d’une amie et de captivantes recherches ont amené Micheline Duff à écrire cette poignante saga. Ambitions démesurées, conflits entre les communautés, exploitation des travailleurs, rêves et illusions, haine et amour : tout y est pour que le lecteur tourne avidement chaque page, jusqu’à la dernière, la curiosité piquée à vif et le coeur vibrant d’émotion.

2 septembre 1880. Joseph Laurin se recueille une dernière fois devant la dépouille de sa femme exposée dans le salon de leur maison. Quelques heures plus tard, après avoir mis le feu à la demeure, il disparaît dans la nuit, avec ses trois fillettes endormies dans la charrette, pour ne plus jamais revenir au Saguenay.

C’est par ce fait réel que s’amorce le premier tome de la saga historique Au bout de l’exil, où la vérité et la fiction s’entremêlent habilement pour raconter l’exode d’une famille vers la Nouvelle-Angleterre. À la recherche d’une vie meilleure, comme tant d’autres Canadiens français, Marguerite, Anne, Camille et leur étrange père vivront aux États-Unis des aventures palpitantes. Mais trouveront-ils le bonheur dans ce monde aussi fascinant que cruel, caractérisé par la montée de l’industrialisation et du capitalisme ? Et le destin leur permettra-t-il de réaliser leur grand désir de survie et d’affranchissement ?